Pamandzi se qualifie pour le 3e tour de Coupe de Mayotte.

26 juillet 2015 - 05:31

[COUPE DE MAYOTTE]

Après un long mois de ramadan, ce samedi le Pamandzi Sporting Club reprenait la compétition avec un long déplacement du coté de Nyambadao pour y affronter l'équipe locale dans le cadre du 2nd tour de la Coupe de Mayotte.
Les locaux évoluent en PH Sud. Face à la pénurie de joueurs Fr, le Coach Kadafi a eu du mal à composer une équipe car il n'avait sous la mains que des "Brésiliens".
( Mahamoud, Zandré, Hadawi, Fatou, Douwer, Assoufa, Sayane, MjividzaCharaf, Karkéta, Ballack, Maleick. Rempl: Hops, Karim.)

Face à ces incertitudes, on a eu une équipe motivée pour en découdre. Cela s'est vu dés l'entame de la rencontre car c'est les pamandziens qui font le jeux. Avec cinq occasions franche dans le quart d'heure de jeux, Pamandzi aurait mérité ouvrir logiquement la marque mais Ballack en attaque de pointe manque de lucidité pour conclure. Karkéta est à deux doigt de conclure sur un beau travail de Douwer dans son couloir de latéral gauche.
Mais hélas sur une perte de balle évitable dans la surface, les locaux ouvre le score. Mahamoud n'y peux rien. Car quelque minutes plutart il nous sort une superbe parade dont il a le secret sur un ballon qui filait dans sa lucarne.
En seconde période Kadaffi rebooste ses troupes en demandant de jouer simple car ils domine largement leur adversaire. A force d'abnégation Maleick et Karketa combinent, en renard de surface le meilleur buteur du club trouve enfin le chemin des filets. Deux minutes plutart Ballack manque d'aggraver la marque sur un contre un avec le gardien mais il nous sort un extérieur à la Bakayoko qui flirte avec le poteau droit.
Arriva les prolongations car les deux équipes n'ont pas pu se départager: Zandré sur un chevauché depuis son couloir au 5.5m centre pour Maleick face aux cages mais il est contré lors de sa frappe. On croit que les Pamandziens viennent de rater la balle du match, mais on avait oublié Karkéta qui malgrés les nombreux coup qu'il a reçu durant toute la partie, garde un minimum de lucidité pour ajuster le gardien sur une balle en profondeur de Sayane. Les dernières minutes furent longues. Au coup de sifflet final c'est la délivrance. Ouffff.. Que ça été dur.
Il n'y a pas eu de remplacement pour ces 120 minutes de jeux ceux qui ont terminé la partie sont ceux qui l'ont débuté.

Bravo les Gars!!!

 

Commentaires

  • Moussa HALIM SAID
    5 juillet

    Moussa HALIM SAID

    Joueur

    23 ans

Aucun événement